~ Mon compte ~

The Lilix & Didi Rock Band - Autre chose à faire le soir
M&O Music
2015
Publié le 11/08/2015, par le_renard

A l'origine, il s'agit d'une phrase d'accroche toute simple, mais qui a le mérite d'être efficace, qui m'a incité à écouter attentivement cet album. Et cette phrase, c'est celle-ci : "c'est pas parce qu'on a douze ans qu'on ne peut pas faire de Rock and Roll."

C'est alors que je me suis penché sur la bio du groupe qui se fait appeler The Lilix and Didi Rock Band. Portées par l'association Pédagosic, il s'agit de deux jeunes filles, Alix et Elodie, âgées vous l'aurez deviné de 12 ans, qui ont monté ce projet avec l'aide de Lionel Riss, leur professeur de musique (et aussi guitariste de Alexx & Mooonshiners). Elodie à la basse et au chant, Alix à la batterie et choeurs, elles peuvent échanger à souhait leurs instruments, tandis que la guitare est assurée par Lionel.
Après de nombreuses répétitions et des apparitions live comme à la fête de la musique, ces jeunes filles ont décidé d'enregistrer leur premier album, porté et soutenu par le label M&O Music. Les présentations étant faites, voyons ce que cela donne côté musique.

Nous avons affaire à un Rock and Roll "garage" de bonne qualité, simple et efficace, qui ne va pas chercher la performance technique, mais plutôt la musique qui touche et transmet dynamisme et énergie. Mélangeant habilement le Blues, le Rock, et parfois en tirant un peu vers le côté Punk (comme sur leur version de "L'hymne à la joie"), les filles ont un talent très prometteur.

La voix juvénile de Didi est assez surprenante, on n'entend pas ça tous les jours. Néanmoins, sa voix de fillette et son chant conviennent très bien, et ne demandent qu'à s'améliorer et gagner en maturité. Nous sommes d'accord qu'il ne s'agit pas de l'école des fans, on est bien au-delà de ça. Encore jeunes, les deux demoiselles ont beaucoup à apprendre, mais leur curiosité musicale et leur ouverture d'esprit leur permettent de mettre un pied dans le monde de la musique et de bien s'y ancrer.

Les chansons sont variées et évoquent évidemment à un moment donné le jeune âge des interprètes, comme dans "Pas juste !" : les filles préfèrent faire du Rock que d'aller à l'école, on les comprend, d'où ce "Autre chose à faire le soir". Les morceaux comprennent également de nombreuses reprises, versions personnelles et retravaillées telles que "Life by the drop" (Stevie Ray Vaughan), "Confortably numb" (Pink Floyd), "Caroline" (Status Quo), etc. Les filles nous font une reprise très stylée et énergique de "L'hymne à la joie", super entraînante.

Le groupe reprend également un titre des Wampas, "J'ai avalé une mouche", et à cette occasion, on note la présence exceptionnelle de Didier Wampas (rien que ça !) au chant. L'artiste soutient les filles en chantant avec elles. En aparté, j'écoute les Wampas depuis ma plus tendre enfance, c'est là où je m'aperçois que le temps passe, et que nos "idoles" d'enfance vieillissent inévitablement. On l'entend dans la voix de Didier, où quand dans les paroles le rockeur dit "mon vélo", ce passage me fait penser à Bourvil dans "La Grande Vadrouille"...! Blague à part, l'album est donc constitué de belles reprises, mais également de titres live, dont la reprise d'Alain Souchon "J'ai dix ans".

Signalons également que l'illustration de la pochette est signée Frank Margerin, ce qui n'est pas rien pour un premier album !

Ce "Autre chose à faire le soir" est un excellent début album pour les deux jeunes filles, on sent un certain potentiel qu'il serait dommage de ne pas exploiter... On ne peut donc que les encourager et les soutenir dans cette aventure musicale.