~ Mon compte ~

Asylum Pyre - Spirited away
Massacre Records
2015
Publié le 21/11/2015, par le_renard
Décidément, cette fin d'année s'annonce sous les meilleures auspices ! Si l'automne annonce le déclin, l'approche de l'hiver, les journées courtes, froides et pluvieuses, on voit toutefois fleurir une quantité astronomique de nouveautés à se mettre entre les deux oreilles. C'est le cas avec les Franciliens de Asylum Pyre, qui proposent leur troisième album, intitulé "Spirited away" (pour l'anecdote, ce nom est un clin d'oeil au cinéaste d'animation japonais Hayao Miyazaki, puisque "Spirited Away" est le titre anglais du film "Le voyage de Chihiro").

Et le groupe a mis le paquet ! À commencer par l'illustration de la pochette, absolument réussie ! Créée par Mythrid Art, je trouve ce visuel super bien réalisé, très imagé et incroyablement esthétique. Et puis, au-delà de l'aspect illustration, il y a la musique. Et là encore, Asylum Pyre a de nouveau mis le paquet !

À commencer par le premier titre, "Second shadow". Débutant par une intro au piano, on entend la voix inquiète d'une petite fille appelant sa mère... S'ensuivent les riffs de guitare, bien lourds et bien rugueux, et ça y est, nous voilà plongés au coeur de la musique d'Asylum Pyre. Entre Métal mélodique et Prog, le groupe évolue dans un registre évolué, recherché et très travaillé. Les compositions sont riches en instrumentations et en arrangements.

Pour en revenir à "Second shadow", c'est un titre assez facile d'accès, dont le refrain est persistant et facile à retenir. Au chant, nous avons Chaos Heidi, qui offre là une belle performance vocale. Au milieu du morceau, le pont est constitué d'un solo de guitare, suivi par un texte de ladite petite fille sur une bonne base de basse, et on reprend sur les refrains pour terminer. Très bonne entrée en matière, qui permet d'envisager que du bon pour le reste à venir.

Ensuite, la surprise vient sur "The silence of dreams", un peu plus énergique, et qui introduit surtout quelques growls de la part de la chanteuse ! Très mélodique malgré sa puissance, ce morceau est l'exemple parfait à citer si l'on devait décrire la musique d'Asylum Pyre : une bonne rythmique, de la vigueur dans les riffs, un chant parfait, et même un petit passage drum'n'bass !

Le morceau suivant vous sera certainement déjà familier, puisqu'il s'agit du titre que le groupe a choisi pour réaliser son clip vidéo : "Only your soul". Entre couplets plutôt calmes, Chaos Heidi délivre toute sa puissance vocale pour les refrains, sans vaciller. Cette fille a un talent fou, et associée avec l'imagination et la créativité de Johan Cadot (guitare, chant), le résultat ne peut qu'être à la hauteur des espérances.

Avec "Unplug My Brain", Asylum Pyre revient sur un titre très abordable, presque dansant, qui aurait pu faire le single idéal ! L'objectif n'étant pas de faire une analyse track-by-track, je vais m'arrêter là, mais ces premiers morceaux valaient la peine qu'on prenne le temps de s'arrêter sur chacun d'entre eux.

Après un bref break musical au piano ("In hayao's arms"), on attaque la deuxième partie de l'album, avec notamment le titre qui a donné son nom à l'album, "Spirited Away". Là encore, le mélange entre ambiances calmes et passages plus soutenus est un vrai régal, le refrain reste en tête et on se surprend à le siffloter au cours de la journée après une bonne écoute.

"The white room" est à mon avis le morceau le plus difficile à aborder, pas dans le sens musical à proprement parler, mais surtout au niveau du texte, extrêmement touchant. L'introduction murmurée, les paroles du type "please unplug me" sont évocatrices. Un des meilleurs titres selon moi sur cet album. Cette ballade va permettre de calmer les ardeurs avant d'attaquer "Soulburst", avec lequel on change radicalement de décor ; le chant masculin grunt vient tout déchirer, sur une musique rapide proche du Death. "Soulburst" fait un peu figure d'OVNI au milieu de cet album, c'est un titre particulièrement différent des autres, de par son début extrêmement agressif, mais son aspect progressif et très mélodique.

Vous l'aurez donc compris, la variété proposée dans cet album permet d'en faire une oeuvre que l'on peut savourer d'un bout à l'autre sans jamais s'ennuyer. Et qui plus est, quand c'est réalisé avec talent, que demander de plus ?
Asylum Pyre est au top de leur forme, et ce "Spirited Away" fera un véritable carton, je ne le peux que le conseiller vivement.