~ Mon compte ~

Heonia - Portraits
M&O Music
2015
Publié le 06/03/2016, par le_renard
Vous souvenez-vous d'Heonia ? On vous avait déjà parlé de ce groupe originaire du nord de la France, il y a quelques temps auparavant, à l'occasion de la sortie de leur premier album, "The windsome scar". Aujourd'hui, le groupe revient avec un nouvel album, intitulé "Portraits".

Abouti et inspiré, cet album explore les multiples facettes d'un Metal mélodico-progressif. Basées sur un socle Metal solide, les chansons proposent néanmoins leur lot de mélodies et compositions de bonne qualité.
Au chant, nous retrouvons Marieke, dont la voix évolue entre différents registres, allant du chant clair au lyrique, en passant souvent par le chant saturé. Prenons le titre très haché de "Spiritual Blackmail", ou bien "Freaks Dance", où sa voix, relativement aiguë, se transforme en véritable machine de guerre growl lors des passages plus agressifs. Notons également que du chant masculin grunt vient compléter le tableau, pour accentuer les influences Death du groupe.
Seul bémol au sujet du chant masculin, c'est le rendu sonore pâteux, qui fait que la voix semble étouffée, comme si le musicien (le claviériste en l'occurrence) chantait à travers une porte fermée. Cette production home-made reste un point noir que nous avions déjà souligné lors du précédent album ; mais ne soyons pas trop exigeants, nous savons tous que ce genre de "petits" groupes font avec les moyens du bord, et malgré tout, le résultat est largement à la hauteur des espérances.

Des titres comme "The Shabby Ballroom" démontre tous les talents de chant lyrique de Marieke, tandis que "Pieces of Vision", morceau plus compliqué et plus progressif, prouve les capacités d'écriture et de composition d'Heonia.

Le son des guitares, électrique et râpeux, laisse parfois s'évaporer quelques solis bien placés. Le clavier vient apporter ses nappes de synthé pour l'ambiance (exemple de "Shy"), ou ses mélodies de piano comme sur "The Prey", voire même un aspect electro-futuriste comme sur l'intro de "Disorders".

L'ensemble est de très bonne facture, et même si les chansons ne sont pas toujours très faciles d'accès, ce "Portraits" saura trouver son public. Je vous invite d'ailleurs vivement à y jeter une oreille, vous ne devriez pas être déçu.