~ Mon compte ~

Weeping Silence - Opus IV Oblivion
Massacre Records
2015
Publié le 29/04/2016, par le_renard
Imaginez un petit archipel paradisiaque en pleine Mer Méditerranée, où le soleil est éclatant et la mer d'un bleu azur, entourant de petites criques sauvages et des paysages bucoliques. Une douce chaleur vous caresse la peau, l'air sent bon l'air marin et les plantes provençales. C'est dans ce paysage de carte postale que le groupe Weeping Silence est né. Mais comme ses confrères des pays Scandinaves, le groupe propose un Doom tout ce qu'il y a de plus gothique, froid, noir et sombre, qui tranche avec l'environnement dans lequel il vit !

Enraciné dans la mouvance traditionnelle du Doom Gothique, l'album "Opus IV Oblivion" proposé par Weeping Silence n'a en soi rien d'extraordinaire, et sent à plein nez le déjà vu. Néanmoins, il faut reconnaître que ce qui a été fait pour ce CD a été très bien fait.

La noirceur des compositions, les violons qui gémissent, les nappes de synthé, le chant féminin et le piano sont autant d'éléments qui viennent peindre un tableau déjà très sombre. La rythmique est pesante, les guitares sont lourdes. La musique, il faut bien l'avouer, n'est pas des plus réjouissante, et a plutôt tendance à basculer dans le côté dépressif. Toutefois, les compositions sont extrêmement bien réalisées, maîtrisées, et conduites de manière à faire ressortir la beauté des ténèbres.
Au chant, nous avons la voix fine de Diane, qui associée aux growls du chanteur (Dario), forme un duo comme certes on en a déjà vu (Tristania, Sirenia ou peut-être même Lacuna Coil...), mais d'excellente qualité. Weeping Silence marche sur les pas de Theater of Tragedy à leur tout début.

L'ensemble est de très bonne facture, le son est très bon, chaque élément se distinguant clairement, sans écraser le reste des instruments. Les paroles, pour la plupart écrites par le bassiste (Sean), évoquent la recherche de la paix intérieure, de trouver notre propre conscience et de la lutte pour se détacher des nombreuses illusions dont nous choisissons de nous entourer. Des thèmes très psychologiques, mais qui donnent à réfléchir pour peu que l'on prenne la peine de se pencher sur les textes.

Si je devais vous conseiller les titres à écouter en priorité, je dirais "Eyes of Monolith" sans hésiter. C'est je pense ce morceau qui dans sa globalité décrit le mieux la musique de Weeping Silence. Le chant double, superposé, la détresse que l'on peut ressentir dans la voix de la chanteuse, la lourdeur de la rythmique et des guitares électriques, tout est là.
Ce n'est évidemment pas le seul morceau à retenir mon attention, toutes les compositions présentes sur cet album sont bonnes à prendre, avec par exemple "Stormbringer" ou l'excellent "Gothic epitaph" qui conclut en beauté l'album.

Pour faire le bilan, cet album est une très bonne surprise, car même si le style est du réchauffé et du déjà entendu, le résultat est très correct, et on passe un bon moment avec Weeping Silence. Recommandé par les Autres Mondes.