~ Mon compte ~

Seven The Hardway
Entretien avec Stefania Daniel par mail, novembre 2010
Publié le 13/11/2010, par Velvet_drap
Peux-tu présenter Seven The Hardway ?

Stefania : Seven The Hardway a été formé par Mark Boals, Tony MacAlpine, Virgil Donati, Doug Shreeve et moi-même. C’est un nouveau projet et c’est assez difficile de définir le style… C’est un mélange de Hardrock et de Metal Progressif… Le son est vraiment lourd et on utilise des guitares à 7 ou 8 cordes.

Comment as-tu intégré le groupe?

Stefania : En fait, je suis une fan de Tony et il y a quelques années, j’ai eu l’énorme chance de le rencontrer. L’année dernière, j’ai voyagé pour la toute première fois à LA avec ma famille. J’ai pensé que ce serait une super idée d’appeler Tony trois jours après mon arrivée. Je pensais simplement que je passerai lui dire bonjour et finalement, il a pris le temps d’écouter mes vieux morceaux et je me souviens qu’on a parlé de musique pendant des heures… Je suis rentrée à la maison et quelques mois plus tard, je reçois un mail me demandant si je voulais bien rejoindre Seven The Hardway. Devine ce que j’ai répondu… ;)

Comment s’est passé l’enregistrement de l’album?

Stefania : En fait, l’enregistrement a été fait par Tony, Virgil et Mark. Doug est arrivé plus tard. Ils ont l’habitude de travailler ensemble et chacun a son propre studio… donc la question leur serait plutôt destinée…

Ce n’est pas difficile d’être la seule femme dans le groupe?

Stefania : Non, je suis un mec moi aussi, ahah… Franchement, il n’y a aucune différence car on est tous là pour les mêmes raisons. Ce sont des gars supers et talentueux, je tiens à le préciser. La chose la plus cool est qu’on est vraiment différents les uns des autres et ça donne de nouvelles couleurs à la musique.

La tournée européenne a été annulée mais allez-vous tout de même jouer sur scène bientôt ?

Stefania : On a vraiment été déçu d’annuler ces dates mais nous sommes en train d’en planifier d’autres. Venez jeter un coup d’œil sur le site de temps en temps.

Quelles sont tes influences ?

Stefania : Ok, bon parlons un peu des guitaristes… J’ai surtout été influencée par des guitaristes de style Rock Instrumental tels que Steve Vai, Paul Gilbert, Joe Satriani et bien sur Tony MacAlpine et d’autres. Mais je ne me limite pas à cela. J’ai toujours trouvé quelque chose en chaque musicien et dans chaque style.

Quel est ton style préféré ?

Stefania : J’adore écouter tout style de musiques, du Heavy Metal comme Racer X (dont je suis une grande fan), à David Bowie pendant sa période Ziggy Stardust, jusqu’au Rock Progressif et Fusion. Tu te dois d’être ouvert d’esprit dans la musique. Du coup, tu trouveras tout ce que tu veux dans différents styles et tu ne seras jamais lassé ! Je suis très ouverte et curieuse d’écouter de nouvelles choses.

Quel est ton parcours musical ?

Stefania : Alors j’ai pris pas mal de cours avec des profs différents et je me suis inscrite dans une école de musique pendant deux ou trois ans. J’ai aussi pris des cours de chant il y a quelques années parce que j’adore chanter et jouer en même temps.

Est-ce difficile de jouer aux côtés du virtuose Tony MacAlpine ?

Stefania : Difficile est un peu radical, je dirais qu’il s’agit plutôt d’un challenge. J’ai beaucoup appris de lui et il est super ouvert d’esprit comme les autres. Bouger tes doigts n’est pas difficile si tu t’entraines mais le vrai challenge est ce qu’il se passe dans ta tête et qu’il faut se dépasser même si tu penses que c’est impossible. En gros, apprendre des autres et apprendre à te l’enseigner toi-même. En fait, la meilleure leçon que j’ai retenue de Tony est qu’il n’y a rien d’impossible dans ce monde.

As-tu d’autres projets ?

Stefania : En ce moment, je suis focalisée sur Seven The Hardway mais j’aimerais beaucoup sortir un album solo quand tout se sera stabilisé. Par contre, j’ai participé récemment au prochain album de Tony en enregistrant un solo.

Merci beaucoup pour tes réponses. Quelques derniers mots ?

Stefania : (En Français) « Omelette ? » c’est tout ce que je sais dire en Français ahah. Alors je dirai que rien n’est impossible dans n’importe quel aspect de la vie. Croyez en vous, acceptez les challenges, tentez votre chance, soyez équilibré et en accord avec vous-même. Quelque soit votre but, faites tout pour l’atteindre et bien sur « Omelette » ;)