~ Mon compte ~

Anasma
Entretien avec Anasma par mail
Publié le 22/02/2014, par Velvet_drap
LAM : Peux-tu te présenter? Quel est ton parcours?
Anasma: Qui je suis... une question dont la réponse est en perpétuelle évolution. Je pense être une Artiste au sens large du terme, polyvalente, passionnée, bosseuse acharnée. J'aime toucher à tout de façon créative, et ce à plein de niveaux, dans beaucoup de disciplines, que ce soit avec le corps, l'esprit ou un ordinateur, seule ou en groupe... J'aime aller au bout des choses. Ma force de vie et mon envie d'apprendre me font avancer sans arrêt... et puis des fois, je suis rattraper par ma fatigue d'humain ;) 
Les gens me connaissent en tant que danseuse, chorégraphe, enseignante de danse orientale fusion depuis 2006, co-directrice artistique et co-productrice du Theatrical Bellydance project depuis 2008, co-fondatrice du International Urban Bellydance Collective depuis 2013. J'ai monté ma boite de production et structure légale World Citizen Dance en 2010 aux Etats Unis et collabore avec Linda Faoro pour nos écoles/ master classes régulières sur Paris depuis 2012. Je voyage beaucoup pour enseigner et me produire à l'étranger mais je reste basée à Paris entre mes pérégrinations lointaines... Avant de me lancer dans la danse à temps plein en 2006 à NYC, j'ai fait une école de commerce (l'Edhec), ce qui peut expliquer mon attirance naturelle pour l'entreprenariat...
Petite j'ai pris quelques années de cours de piano. Je dansais aussi, faisais du théâtre... J'ai touché un peu à tout, à tour de rôle, dans mes activités extra scolaires. ... A l'âge de 12 ans, mon coeur s'est posé sur la danse... renonçant au chant après une expérience que j'ai vécue comme un échec devant ma classe. Mes camarades, eux , ont été très doux, disant que j'avais une belle voix, que je chantais bien, que j'avais eu du courage... Malgré leurs encouragements, j'ai décidé de faire passer mon rêve d'être chanteuse à la trappe.
Je prends des cours de chants depuis un an et demi... 17 ans après avoir laissé tombé cette envie... et à vrai dire, les cours ont débuté après avoir enregistré mon album. Cet album porte bien son nom, "Chance is  Back"... la chance est de retour...
C'est grâce à mon mari, ma moitié, que je retrouve cette voie, cette voix, qui me guérit, qui me remue beaucoup plus que je n'aurais pu l'imaginer.

LAM: Comment es-tu passée de la danse à la musique ?
Anasma: Passer de la danse à la musique... Cette transition n'est pas un passage pour moi dans le sens où je ne laisse pas tomber la danse. Je continue mes tournées internationales, les festivals, les week-ends de formations, je m'entraine beaucoup en Modern'jazz et contemporain (Modern Modal Underground).
Par contre, grâce au chant, j'apprends à appréhender mon corps différemment  à explorer des parties de mon corps (les cordes vocales) que je n'avais pas touché depuis mes cours de théâtre au lycée... J'ai une nouvelle conscience de mon ventre, de mon dos, de mon poids du corps, de ma respiration... j'apprends à lâcher le ventre, et plus largement à lâcher prise sur un tas de choses inattendues!
Avec la danse, comme je suis une danseuse /comédienne, que je suis "confortable avec certaines choses", bien que je cherche toujours à me dépasser, je peux être un autre personnage, me cacher derrière une histoire, une technique... et des fois aussi, je ME retrouve dans la danse, face a moi même, pour moi-même, et là c'est magique... Avec le chant il faut être LA, sans faux semblant, avec mes vraies émotions...
C'est par le biais la danse que je redécouvre le chant, la musique même. J'ai toujours entendu la musique arabe avec ma mère tunisienne, mais ne m'y suis intéressée que lorsque j'ai commencé à apprendre la danse orientale...
Pour l'album, mon intention était à la base de faire composer des morceaux instrumentaux pour sous-tendre la production de mes futures DVDs de cours d'orientale fusion... Hip Hop oriental, oriental wushu, oriental salsa... Je cherchais des sonorités World et Moderne en meme temps... ce qui explique ce mon l'album a les couleurs très variées qu'il a.
La danse m'a donne plein de chose j'ai pu mettre dans ma musique et maintenant le chant m'apprend beaucoup que je peux mettre dans ma danse... et dans ma vie. Le chant change mon systeme... profondement.

LAM: Quelles sont tes influences et goût musicaux?
Anasma: J'écoute de tout. J'aime la musique pop, le hip hop, l'electro en tous genres (jungle, dubstep, house...), la soul, la funk, le jazz, le classique, la musique orientale orchestrale, les grands classiques de la musique arabe, la salsa, les musiques de film, le qawwali, le rock alternatif, le rock "doux", les balades piano voix... Bon le heavy metal n'est pas trop de mon goût.
Mes instruments préférés sont le piano, le violon, la flute.
J'ai été une grande fan de Michael Jackson comme tous les gamins de ma génération je pense :) et tous les presque tous danseurs que je connais.
Par rapport à mon style, pour ma voix, j'adore chanter le répertoire des comédies musicales, que je trouve très riche vocalement , émotionnellement et théâtralement... Je suis encore en train de découvrir ce qui me correspond aussi, car je me considère encore 'jeune chanteuse'.
 
LAM: Peux-tu nous parler un peu de ton album Chance is Back de sa conception à sa sortie ; comment se sont déroulés la composition, l?enregistrement, qui a écrit les compos, les textes ? Comment as-tu rencontré Omar Blastermind ?
Anasma: "Chance is Back" est né en Jan 2012, sorti en Oct 2013.
Pierre, mon allié céleste (mon mari), a vu une vidéo de Blastermind sur FB et m'a dit " "tiens, ce gars là peut peut être t'intéresser". J'ai vu les autres travaux de Blastermind et en effet, j'ai vu qu'il composait de plein de processus créatifs différents et dans des styles très variés ..  Lui aussi touche à tout : rock, hip hop, rai, pop, musiques de film... Dans une de ses vidéos il faisait une rencontre très réussi entre Snoop Doggy Dog et Gainsbourg!!
Je lui ai écrit et il m'a proposé un RDV lorsqu'il s'est retrouvé à Paris deux mois plus tard... J'étais là par chance, entre tous mes voyages... Et c'était son dernier soir sur Paris. Les chances de se rencontrer étaient tenues mais bien existantes.
C;est donc grâce à mon Pierre cheri que j'ai fait la rencontre d'un grand artiste, extrêmement polyvalent : producteur musical, ingénieur son, chanteur, compositeur, auteur... Blastermind. Rien ne l'arrête. C'était le collaborateur idéal pour mon univers...
On est parti d'une journée de rencontre, d'essai, sans s'engager sur l'ensemble, avec mon intention "instrumentale" World Moderne... Je guidais Omar (Blastermind) sur les instruments, les couleurs que je voulais, il me proposait plein de sons, ça groovait super bien... Puis, il a crée une mélodie et m'a fait poser des choeurs "na na na..."... Je me suis tellement amusée ... Je retrouvai mon âme d'enfant!, le sourire jusqu'aux oreilles... il m'a encouragé à écrire des paroles... chose que je n'avais jamais faite, à part en rigolant avec Pierre quand on refait nos paroles/ parodies... Alors, je me suis lancée ... comme je le fais toujours... Je suis une fonceuse (bon j'apprends à réfléchir avant d'agir aussi, avec l'âge, quand c'est nécessaire mais mon tempérament est plutôt a vivre, analyser, apprendre, puis améliorer pour la prochaine fois).
Puis j'ai chanté... et après la première chanson, j 'ai décidé de faire les 13 autres morceaux avec lui car cet journée d'essai m'avait convaincue... On aller se retrouver dans trois semaines. On pensait partir sur 4 chansons chantées et 10 instrus... mais on a été si efficace et touchés par la grâce et l'inspiration, qu'on a tout composé, écrit, enregistré en 15 jours de studio!!!! Ca s'est fait avec une simplicité déconcertante. Des artistes bossent pendant des années pour un premier album... et moi il m'est tombé dessus...
Avec le recul, il y a des choses que je ferai différent pour le second, c'est sûr. mais je ne regrette rien. J'ai tant appris.
Après cette premiere chanson, on s'est reparti les rôles très clairement. J'ai pre-écris des poèmes entre nos séances d'enregistrement ( on a  pas fait 15 jours d'affilé, mais plutôt 2 jours par ci, 3 par là, 6, 2 etc...). Omar a tout composé, sous mes indications initiales. Je validais la mélodie mais il y a beaucoup de morceaux dont j'ai découvert les arrangements a la phase de validation du mixage/mastering! Je lui ai fait confiance, et j'ai eu raison...
Par exemple, un jour mon indication était: " La il me faudrait une chanson Hip Hop/Pop Orientale/ Jazz"... De la est née The Big secret... avec son qanoon et un slam!!
Slam, rap, balade, pop... Meme vocalement je ne me suis pas limitée a un style, comme de découvrais tout comme un jeu...
Le lendemain, j'indiquais: " La, j'aimerais bien morceau hip hop qui dégomme avec une petite couleur asiatique pour ma fusion dansée wushu bellydance hip hop ... et "Army of Light" est né, comme un Rap, une armure et une arme...
"The fear of losing you" c'était ma chanson d'anniversaire. J'étais mélancolique ce jour la bizarrement... 29 ans, à la veille de la trentaine...

LAM: Comment définirais-tu ton style musical ? Quels sont les différents thèmes que tu abordes dans tes chansons ? Collent-ils aux différents styles musicaux explorés ?
Anasma:
Les chansons de l'album ont vraiment été conçues dans la continuité de mon univers de danse, des icônes avec lesquelles je travaille dans ma danse... La femme fatale/ fragile. La guerrière/ fonceuse/ battante/ conquérante...  La spirituelle/ la prof/ celle qui transmet... Et l'élève de la vie, celle qui se fait guide. On les retrouve d'ailleurs dans le clip d'"Ocean Elevation".
http://www.youtube.com/watch?v=Cqsfv54JYQ4
Mes paroles sont pleines de pensées positives, comme mon enseignement de danse. Elles sont pleines de force de vie, et d'envie d'inspirer, d'aider les autres à se sentir mieux avec eux-mêmes, à s'accepter, à pardonner, à garder le moral et une morale.
"Ocean Elevation" parle d'une vraie experience sensorielle et extra corporelle assez magique que j'ai eu en Tunisie au coucher du soleil, les pieds dans la Méditerranée....
"Urban Jungle" a été créée avec l'idée d'un spectacle sur la ville animale que j'ai commencé à monter avec mon amie Zoe Anwar et qui j'espère verra le jour le moment venu. La chanson parle du rythme soutenu que l'on s'inflige dans les grande villes, que les voisins sont étrangers les uns aux autres... mais je l'on est l'aigle au dessus de tout ça.
"Vampire of creation" est plus une dénonciation politique et financière. Je travaille sur le personnage du petit diable... Cette chanson fait partie de mon spectacle en création "1984...2014". Il donne une mission politique et sociale au petit diable qui incarne la tentation et l'inversement des valeurs.
"First class baby" célèbre nos visages multiples, nos moments de hauts et de bas et la possibilité de choisir nos pensées pour se sentir plus forts.
Pour les photos de l'album, j'avais déjà une identité de danse forte et ça a été facile d'illustrer l'album ainsi.
Voila. Le style de l'album est ce que qualifierai de World Pop, c'est a dire Pop avec des couleurs internationales. C'est plus commercial que des musiques world car les instrus sont électroniques et qu'on a choisi un format radio, exprès, 3.30 mins environ. On a utilise le piano et une basse, une batterie de temps en temps (Blastermind est un batteur prodige!! Il a joué devant les meilleurs batteurs du monde dès l'âge de 16ans!) mais les autres sons viennent de l'ordi et du génie créatif de Blastermind,... et de nos voix.
Comme je disais, j'explore d'autres styles musicaux au travers de mes cours de chant, définissant ce que j 'aime vraiment et ce que j'aime moins... Mon premier album c'était l'album de la danseuse :) J'en suis fiere, et je sais que j'irai ailleurs pour le prochain, car je serai une autre artiste et personne... forte d;un premier album et de mes productions et expériences de vie variées.
On verra ce qui viendra pour le deuxième album. Celui de la chanteuse:)
Comme dans la danse, je me laisserai explorer différents styles en chant... et puis je trouverai peut être des fusions...
Je suis une enfant et une fervente croyante de la fusion de par mes origines.
Rien n'est cloisonné. D'un autre cote, j'apprends la nécessité et les bienfaits d'une routine, d'une base structurante. Il faut un équilibre dans tout.

LAM: Tu as tourné un clip magique ; pour avoir choisi ce réalisateur et Hawaï ?
Anasma:
Merci : )
Oui Nicolas et Lea sont des réalisateur/ cadreur/ directeur de la photographie extrêmement talentueux. Léa monte les génériques de Canal Plus. Nico travaille pour beaucoup de projets, notamment pour Orange... Ils ont aussi leur boite indépendante qui reçoit plein de travail avec le succès de leur video "Fragments of Iceland" dont je suis vraiment  tombée amoureuse ! Comment ne pas? : http://vimeo.com/40558553
Et voici leur Reel: http://vimeo.com/63656193
Et, encore une fois c'est grâce a Pierre que je les ai rencontré... :) Encore ma CHANCE :)

LAM: Vas-tu nous présenter ton album en live bientôt ? Une tournée est-elle prévue ?
Anasma: Le concert live: j'y travaille doucement mais surement :)
Je chante déjà durant mes tournées lors des événements de danse où je suis invitée. En live, je me suis produite en Allemagne, en Italie, en Colombie, au Japon, en Hongrie, en France, aux Etats Unis...
Donc pour l'instant pas de tournée officielle pour l'album pour l'instant mais je te tiendrai au courant :) !!

LAM: Penses-tu que la danse et la musique sont complémentaires ou vas-tu délaisser un peu la danse pour te consacrer à la musique ?
Anasma: C'est complémentaire!! Les supers chanteurs sont des show mans/ womans... non seulement ils chantent mais ils jouent la comedie, ils dansent... Il faut tout savoir faire de nos jours... Et puis il y a tellement de liens entre les différentes disciplines. Par exemple, la composition chorégraphie est proche des modes de composition musicale. Je trouve qu'on danseuse qui touche sait être en contact avec ses émotions  et utiliser son visage comme une actrice. Un spectacle de danse me semble plus intéressant en tant que public lorsqu'il a un propos, tout comme un bon film, une bonne pièce de théâtre  un livre bien écrit...
Par contre il y a des choses contradictoires entre le chant et la danse: le relâchement du ventre du chanteur peut offrir un challenge au danseur dont le grand droit est toujours tenu... La respiration par le ventre aussi est non habituelle pour le danseur qui respire par les poumons... Il me faut donc trouver... la voie du milieu... la voix du milieu ;)

LAM: Anasma, tu es une artiste incroyable ; as-tu d?autres talents et passions cachés ?
Anasma: Merci :) Qui vivra verra. J'aime tout ce qui est créatif de prêt ou de loin... Je suis sûre que le jour où se serai prête, je serai une super maman/ Ca aussi c'est un art! Un jour peut etre je réussirai à joindre une des compagnies de danse contemporaine/ danse théâtre dont je rêve... Peut etre que je serai clown. Peut etre un jour je serai actrice, peut être que je me lancerai dans la comédie musicale, peut eêtre que je lâcherai tout ! Qui sait... En tous cas, je suis en train d'apprendre que je ne peux plus tout faire à la fois et que Superwoman Anasma est en train de doucement faire place à la vraie Anh-Asma... C'est le temps des choix... Il y a tant d'options... J'ai peur... :) Et je dois laisser faire.  
En tous cas, sur le court terme, je travaille sur un nouveau, mon tout premier spectacle de 60 mins: "1984..2014" basé sur le roman de Georges Orwell... qui me donne le plaisir de toucher à tout. Me revoici dans les studios avec Blastermind pour composer la bande son, très orchestrale, instrumentale!, un peu chantée, beaucoup "jouée" (theatre). J'écris le scénario, les texte, j'utilise les paroles de l'album "Chance is Back", je dirige des amis fantastiques acteurs (Compagnia degli Gnomi) qui m'aident aussi avec le script, je conçois mon univers en video, en théatre corporel, en mime, en chanson, en danse, en lumière... Je travaille sur mes chorés. Ce sera très 'complet', assurément. La première mondiale sera jouée à Dusseldorf en février 2014:)

LAM: Merci pour ces réponses ; un dernier mot pour conclure ?
Anasma: Vivez vos rêves. La vie est courte.
Et puis, c'est bien de donner le temps aux graines qu'on a planté de pousser... Patience, amour, eau fraiche, foi... On ne peut pas aller plus vite que la musique...
A bon entendeur ;)
Pour ceux qui veulent l'entendre l'album est disponible sur iTunes et CdBaby :) et pour les copies en dur, sur mon site web: http://www.anasmadance.com