~ Mon compte ~

Epica
Dinkelsbühl
le 15/08/2009

photos
Publié le 07/08/2020, par le_renard
Le combo hollandais écumant tous les festivals de l'été cette année, il n'y a aucune chance pour que je puisse passer à côté. Nos routes se croisent forcément. C'est donc sur la "petite" scène que joue Epica ce jour-là, devant un public nombreux.
Le groupe fait une entrée un peu pompeuse sur l'intro "Indigo", chacun se mettant en place. Le concert débute avec le désormais grand classique "Obsessive Devotion", qui fait remuer les premiers rangs. Isaac Delahaye (ndlr: qui remplace Ad Sluijter) a bien su s'approprier les titres du groupe, on le sent à l'aise sur scène, communicatif, complice, il adresse des clins d'œil au public, il s'allie à Mark pour les enchainements de solos, etc. En tous cas, pour un talent grosso modo équivalent, Isaac a plus de présence scénique que Ad, c'est indéniable. Tout le groupe est en grande forme, les headbangs vont bon train.
La belle Simone au chant exprime toutes les mélodies par des notes lyriques enivrantes tandis que Mark se déchaine sur sa guitare. Arjen à la batterie nous fait un mini solo, les autres sont autour et l'encouragent, ça bourrine du steak de cheval!
Le public participe moyennement, mais réagit bien aux incitations du groupe à faire des "hey hey" ou à taper dans les mains. Simone tend le micro à Isaac pour lui faire faire un "forever and ever" sur Cry For The Moon, mais celui-ci chante complètement faux, ce qui les fait rire tous les deux.
Pour finir le set, Mark arrose le public avec deux bouteilles d'eau percées sur l'intro de Consign To Oblivion. Au final, c'était un bon concert, avec une setlist guère originale, mais toutefois judicieusement choisie pour occuper les 45 minutes qui leur étaient attribuées.

SETLIST
Indigo
Obsessive devotion
Sensorium
Menace of vanity
Cry for the moon
Sancta terra
Consign to oblivion

Les photos du concert