~ Mon compte ~

Delain
Elysée-Montmartre @ Paris
le 08/10/2009

photos
Publié le 07/08/2020, par le_renard
Pour clore leur tournée française, les Hollandais de Delain terminent ce soir à Paris, à l'Elysée-Montmartre. Pendant l'introduction, deux écrans géants latéraux diffusent la mire télévisuelle et un écran brouillé de "neige". Puis une épaisse fumée recouvre la scène... La mise en scène est soigneusement préparée, les lumières bleues font ressortir le logo en backdrop. Le gens crient et réclament le groupe à vive voix, et les musiciens apparaissent enfin.

Sur une scène surélevée, ils commencent avec "Stay Forever", extrait de leur dernier album "April Rain". Puis Charlotte apparait, ravissante. D'un sourire rayonnant, elle remercie le public de ce chaleureux accueil, en français. Après ses problèmes de voix sur la tournée française, on constate qu'elle s'en est bien remise et assure une excellente prestation, sa voix est claire et onctueuse (clin d'oeil personnel).

Ils continuent en interprétant "Sever" (titre extrait de "Lucidity"), morceau sur lequel le chant de Charlotte est complété par le chant heavy de Ronald (guitariste). Martijn (claviers), juché en haut de la grande estrade en fond de scène, semble superviser l'ensemble et s'éclate derrière ses claviers. Une caméra fichée sur le bout du manche de la guitare filme les solos et les diffuse sur les écrans. Ainsi, on peut voir de près Ronald maitriser son instrument...
Dans l'ensemble, le son n'est pas mauvais, mais un peu trop fort.
Sur "Go Away", le public remue un peu plus, surtout les fans des premiers rangs. La salle est relativement bien remplie, sans pour autant que ce soit complet. A la rigueur tant mieux, comme ça on n'est pas serrés. Le coeur de la fosse, composé d'ultra-fans, contribue à mettre l'ambiance, en sautant, criant, faisant des "hey hey" à l'invitation des musiciens, du guitariste notamment.
Sur scène les headbangs vont bon train, c'est dynamique, ils font jumper la fosse sur "The Gathering", titre pour lequel on assiste à une envolée de bulles de savon, depuis la scène, mais également depuis le public.
Delain interprétera également une reprise des Cranberries en acoustique, "Cordell". Version intéressante, mais suite à un sérieux problème technique, le bassiste s'absente pendant les trois quarts du morceau...

Ce concert est de bonne qualité dans l'ensemble, mais une heure m'aurait été suffisant. J'ai trouvé que ça tirait un peu en longueur sur la fin... (en même temps, je commençais à ressentir la fatigue accumulée depuis le début de la semaine, j'avais affreusement mal aux pieds, donc ce n'est pas une remarque très objective... ^^). En tous cas, les musiciens ont chaud sur scène, ils mouillent le maillot! On les sent heureux d'être là, surtout Charlotte qui affiche un large sourire ineffaçable.
Nous retrouvons "Silhouette Of A Dancer" pour conclure le set, avec l'ombre d'une danseuse de charme sur les écrans. Le groupe reçoit un accueil très chaleureux du public parisien, ils aiment répéter que jouer ici est un pur plaisir, que Paris est le meilleur public, etc.

Les Hollandais reviennent pour un petit rappel avec "A Day for Ghosts" et "April Rain", puis quittent la scène, sans saluer?? En effet, nous avons droit à un deuxième rappel : "Pristine", d'une terrible efficacité.

Pour conclure pour de bon cette fois, ils invitent tous les membres de Whyzdom à les rejoindre sur scène et à saluer le public. Des applaudissements infinis récompensent les prestations exceptionnelles de ces deux groupes ce soir.

Je constate avec enthousiasme que le projet multi-artistes qu'était Delain à leurs débuts est désormais un vrai groupe à part entière, soudé et uni. A noter qu'ils seront de retour prochainement en France pour leur tournée en ouverture de Sonata Arctica.


SETLIST
Invidia
Stay Forever
Sever
Go Away
The Gathering
Cordell
Deep Frozen
Shattered
Nothing Left
Virtue and Vice
Silhouette of a Dancer
---------
A Day for Ghosts
April Rain
---------
Pristine

Les photos du concert