~ Mon compte ~

Anneke van Giersbergen
Melkweg @ Amsterdam
le 14/11/2009

photos
Publié le 07/08/2020, par le_renard
Moins de quinze jours après la sortie de son tout dernier album, la belle Anneke, accompagnée des garçons de Agua De Annique, donne quelques représentations live pour présenter "In Your Room". Les Autres Mondes étaient présents, et ont le plaisir de vous faire partager cette soirée.

Les rues d'Amsterdam ce soir sont déjà illuminées par les décorations de Noël. Toute la ville brille et scintille de mille feux. Il y a énormément de monde dans les rues (malgré un temps maussade), et alors que je me dirige vers la salle, je peux sentir, entre deux rafales de vent, des relents de beignets frits ou de vagues odeurs de cannabis... Bienvenue dans la capitale des libertés!
Le concert a lieu dans la petite salle du Melkweg, un immense centre culturel et de spectacle. Il n'y a pas grand monde pour le moment, la salle se remplit progressivement. D'une capacité de 400 personnes environ, la "Oude Zaal" du Melkweg est équipée d'un petit balcon, où les gens vont s'installer pour profiter d'une bonne vue d'ensemble. La scène n'est pas énorme, et est rapidement encombrée par tout le matériel.

Cinq minutes avant l'heure, les lumières s'éteignent et le groupe d'ouverture monte sur scène. Il s'agit de Polarskin, un groupe pop-rock hollandais. La voix du chanteur me fait penser à celle de The Last Shadow Puppets, lointaine, feutrée, mais puissante. C'était sympa, les cinq garçons effectuent une prestation de bonne qualité, en 35 minutes le groupe a présenté son savoir-faire, une bonne première partie.

Un grand rideau noir est tiré pendant que les techniciens s'affairent à préparer la scène pour Agua De Annique. La salle est désormais bien pleine.


Sans flonflons ni fioritures, le groupe entre tout naturellement en scène. Si les mecs ont adopté la tenue chemise à carreaux, Anneke est tout en paillettes dans sa petite robe, et tous saluent le public avant d'entamer "The World", un morceau bien pêchu qui nous met d'emblée dans l'ambiance. Le volume sonore est relativement élevé, mais les balances sont correctes et aucun instrument n'est "noyé" dans la masse.

Le public hollandais, fidèle à lui-même, parle à voix haute sans discontinuer, ce qui produit un bruit de fond très désagréable. Mais bien que le public soit très bruyant, il l'est aussi dans le "bon" sens du terme et contribue à mettre une très bonne ambiance. Tous les morceaux du nouvel album sont joués, avec quelques retours en arrière et des chansons extraites de son premier album "Air". En revanche, plus du tout de reprise de The Gathering. Anneke en solo a désormais suffisamment de titres dans son répertoire pour assurer un show d'une heure et demie.
Entre ballades mélancoliques ("Home Again") et rock puissant ("Physical"), les titres s'enchainent à une allure folle, on ne voit pas le temps passer. Anneke est évidemment la figure centrale du groupe, mais les autres musiciens ne sont pas pour autant mis à l'écart, Joris (guitare) assurant des parties vocales en front ou en choeur, exécutant des solos ou des riffs endiablés au milieu de la scène, Jacques (basse) "jouant" avec Anneke. Une nouvelle tête fait son apparition sur certaines chansons pour assurer les claviers et le piano : il s'agit d'Annelies.
Anneke, comme à son habitude, amuse le public avec ses grimaces (en faisant semblant (ou pas !) de peiner à lire la setlist) ou en racontant ses aventures au Liban. N'ayant toujours pas fait Néerlandais seconde langue, je reste de marbre lorsque tout le monde s'esclaffe autour de moi. Mais bon. Cette nana a toujours une très belle voix, même quand elle parle le néerlandais, lol!
Le show est précis, soigneusement préparé, énergique, avec une Anneke qui ne tient pas en place, qui secoue la tête, qui remue, même assise sur son tabouret. Un calvaire pour prendre des photos nettes. Le groupe effectuera une reprise de The Editors, avec le titre "Papillon". Ne connaissant pas l'original, j'aurais du mal à m'étendre davantage sur cette cover. Néanmoins elle passe très bien au milieu du set. Le très dansant tube "Hey okay!" fait chanter le public, et on approche imperceptiblement de la fin... Le show se termine avec "Physical", à la fin duquel Anneke fait le solo de guitare avec sa voix, et l'énormissime "Witnesses", sur lequel le public crie haut et fort des "left oveeeer" tonitruants. Le rythme accélère sur la fin, et le show se termine dans un incroyable déchainement instrumental.

Le groupe s'éclipse alors quelques instants, tandis que le public applaudit et en réclame davantage. Le groupe revient et salue les fans venus des quatre coins du monde. Francais, Allemands, Italiens, Espagnols, et même Argentins et Mexicains sont présents, limite pas le moindre Hollandais dans les premiers rangs! Anneke est ravie de voir que les gens viennent d'aussi loin pour la voir, elle est sincèrement touchée et ne cesse de remercier.
Deux morceaux supplémentaires en rappel, puis le groupe quitte la scène.

Très très bon concert, c'est toujours un plaisir de revoir Anneke, et nous attendons avec impatience des dates en France!


SETLIST
The world
Wide open
My girl
Ice water
Day after yesterday
Pearly
I want
Papillon (cover of The Editors)
Wonder
Trail of grief
Beautiful one
Sunny side up
Just fine
Home again
Hey okay!
Physical
Witnesses
--------
Adore
Longest day

Les photos du concert