~ Mon compte ~

Elyose
La Boule Noire @ Paris
le 24/04/2010

photos
Publié le 07/08/2020, par le_renard
Pour leur unique date en France cette année, les Lyonnais de Kells ont choisi Ellyose pour assurer l'ouverture de la soirée. Jeune formation parisienne, le groupe a la tâche de faire la première partie à la Boule Noire.

Tôt dans l'après-midi, les fans commencent à se rassembler. La file d'attente s'allonge au fur et à mesure que l'heure avance, et c'est un trottoir déjà très encombré qui s'agite au moment de l'ouverture des portes. Les gens s'engouffrent dans la petite salle, d'une capacité de 300 personnes environ.

Ellyose entre en scène sans fioritures, chacun se met en place, et le set commence. Le premier titre joué est un nouveau morceau, intitulé "Les Artisans du Chaos". D'emblée, les musiciens dégagent une énergie qui perdurera jusqu'à la fin du concert. La guitare gratte, la basse cogne (peut-être un peu trop fort), la batterie martèle.
Le concert se poursuit avec bien évidemment les morceaux de leur premier EP "Théogyne", sorti l'an passé. La musique est complexe, de nombreux samples sont utilisés, la structure des morceaux peut paraitre alambiquée, mais est maitrisée. Par dessus les riffs de la gratte et les sons électro, Justine pose sa voix, très lyrique. La combinaison de tous ces éléments peut déstabiliser au premier abord, mais le public a l'air attentif et intéressé.

Malheureusement, on ne pourra profiter d'un son bien calibré suite à un ingénieur son pas forcément à l'écoute des artistes. Résultat, quelques décalages entre la musique et le chant viennent perturber la qualité du show.

Quoi qu'il en soit, le groupe a une pêche d'enfer, communicative, la jeune chanteuse s'ébroue dans tous les sens comme habitée par une entité démoniaque. Elle s'éclate, demande au public de participer, secoue sa longue chevelure noire, part à droite, à gauche, revient au centre, se plie en quatre sous le regard d'un public curieux. Les gens sont réceptifs, se plaisent à écouter les instruments, les mélodies, les grunts de Ghislain (basse) sur "Wine From The Sick" par exemple.

Au final, le groupe a parfaitement joué son rôle "d'ouvreur", et a chauffé le public venu entre autre pour voir Kells. Le set touche déjà à sa fin, et le groupe entame pour conclure leur show le morceau-titre de l'EP, "Théogyne". Cette chanson a le don de mettre une patate d'enfer, les premiers rangs sautent sur place et applaudissent le groupe comme il se doit.

Au moment des remerciements, Ghislain retient Justine sur scène, et deux jeunes filles de la Street Team du groupe grimpent sur scène, pour lui offrir un cadeau de la part de tous ses fans. Surprise et émue, Justine déballe son paquet et en sort un magnifique corset fait main, par Jérémy. Les remerciements n'en finissent plus, et le groupe laisse la place à Kells.

Pour leur deuxième concert seulement, investir la scène de la Boule Noire et ouvrir pour Kells est un superbe opportunité pour Ellyose, ils se sont donnés à fond, il était juste dommage qu'ils n'aient pas bénéficié d'un ajustement de son optimal...

SETLIST
Les Artisans du Chaos
L'Emancipée
Mirry Dancers
Down the Road
Elevation Binaire
L'Initiatrice
Wine From the Sick
Théogyne

Les photos du concert