~ Mon compte ~

Kells
La Boule Noire @ Paris
le 24/04/2010

photos
Publié le 07/08/2020, par le_renard
Ce soir il s'agit de leur unique date française cette année. A l'occasion de cet événement, les fans se sont déplacés nombreux, pour encourager leur groupe favori.

La petite salle parisienne de la Boule Noire est quasi pleine lorsque les Lyonnais montent sur scène. Les garçons se mettent en place, immédiatement suivie par Virginie, dans un look original destroy.

Acclamé par le public, Kells entame leur show avec "Avant que tu", qui est à l'origine de leur dernier clip. S'ensuit un nouveau titre, "Le Manège Déchanté", qui nous ravit tous : la douceur des mélodies frôle avec la hargne des riffs de guitare, sur lesquels la voix de Virginie vient se poser comme par enchantement.

La chaleur monte dans la fosse, les gens s'excitent.

De toute l'énergie dont ils sont capables, les Kells se donnent à fond, Patrick (guitare) et Laurent (basse) s'agitent et remuent sur place en adressant des petits signes aux personnes dans le public, tandis que Virginie exécute un headbang vertical avec tout son corps, à s'en exploser le dos. Les cheveux volent dans tous les sens.
Quant à Jano (batterie), il s'agit de son dernier concert avec Kells ce soir. En effet, quelques mois auparavant, le batteur a décidé de quitter le groupe.

Les titres s'enchainent, le bourrinage s'accentue, à l'image des morceaux tels que "Gaïa", "Sans Teint".

Puis, pour permettre aux musiciens (et au public!) de souffler un peu, le show intègre une petite partie acoustique. Avec uniquement basse et guitare sèche, Virginie chante "Halluciné", "Inerte"... Caroline la violoniste est là sur "Sur Le Fil" pour l'accompagnement, on retrouve également Mélanie (oui, "La" Velvet_drap de notre webzine !) à la clarinette pour interpréter "Le Vide", chanson chargée d'émotions.
Dans une version très raccourcie, le groupe reprend également un tube de Metallica, "Nothing Else Matters".

Puis le concert reprend son cours normal. Des morceaux encore plus bourrins sont interprétés, et sur "A l'aube" par exemple, de petits pogos se forment au centre de la fosse. On remarque d'ailleurs au milieu du public un personnage déguisé en son propre pseudo, votre humble rédacteur ;-)
Virginie fait chanter le public, jumpe, headbangue et gesticule comme une diablesse. Kells entame alors un autre nouveau morceau, "L'écho", très prometteur pour le prochain album! L'énergie est à son maximum, le groupe se donne à fond, le public se lâche et libère ses dernières forces.

Le show malheureusement touche à sa fin, le groupe se retire, mais revient très vite, acclamé par le public parisien.
Pour conclure le set, le groupe interprète le désormais tube "La Sphère", en invitant Ellyose, les musiciens guests et le renard à monter sur scène. Le concert se finit en apothéose, tout le monde se lâche et fait la fête, fête qui se poursuivra dans la soirée et se finira très tard dans la nuit pour les Kells Crusaders ;-)

Au final, Kells nous a prouvé une fois de plus qu'ils maitrisaient bien la scène, malgré les incidents techniques qui les rendent si uniques. Un des meilleurs concerts qu'il m'ait été donné de voir d'eux. Inoubliable.

SETLIST
Réminiscences
Avant que tu
Ailleurs
Le manège déchanté
Gaia
In utero
Sans teint
Le dictat du silence
Le ciel

Acoustic Part
Halluciné
Inerte
Sur le fil
Le vide
Nothing else matters (Metallica cover)

A l’aube
Mes rêves
L’écho
Délivre-moi
Etat d’arme
Lueur
------
Here to stay (Korn Cover)
L’ombre
La Sphère

Les photos du concert