~ Mon compte ~

Rosa Nocturna
La Scène Bastille @ Paris
le 04/05/2010

photos
Publié le 07/08/2020, par le_renard
Ce soir, les franciliens de Rosa Noctürna ouvrent pour Whyzdom. Après une absence scénique relativement longue, le groupe revient sous les projecteurs, avec un line-up modifié. En effet, une nouvelle chanteuse remplace Carine au micro, j'ai hâte de la découvrir.

Le groupe entre en scène sur une intro de Type O Negative, en hommage à feu Peter Steele, décédé le 14 avril dernier. Les musiciens se mettent en place, et la nouvelle chanteuse, qui répond au nom de Seyma, arrive à son tour, portant un large chapeau "à la Floor Jansen", un Stetson de l'ouest américain.

La musique commence, la basse claque et les deux guitares rugissent. Leur style se situe quelque part entre le métal mélodique et le death sympho. La voix de Seyma est très jolie, mais son chant manque un peu de tonus, il n'est pas assez mis en valeur. La chanteuse a une voix proche du lyrique, avec toujours un petit coté oriental (il me semble qu'elle est originaire de Turquie ?). En tous cas on la sent à l'aise sur scène, elle bouge bien, fait faire des "hey hey" à Omar (guitare/chant), mais a peut-être tendance à "trop" en faire, à exagérer, ce qui au final donne un rendu peu naturel.
Mais dans l'ensemble c'est plutôt une bonne prestation vocale, elle peut représenter un atout intéressant pour le groupe. Elle insiste pour faire bouger le public, malheureusement sans grand résultat, les gens sont encore timides. Elle n'hésite pas non plus à boire du whisky sur scène, dans un petit flacon.

Les solos vont bon train, les notes s'enchainent, les changements de rythme sont nombreux, les accélérations de tempos renforcent la puissance des compositions.

Cependant, le son global est un peu brouillon, noyé sous la batterie entre autre. On n'entend que trop peu les guitares. En revanche on entend bien la basse, qui cogne et vibre au rythme des tambourinements de Nazim (batterie). Les solos de guitare de Ludo sont peu distincts mais brillamment exécutés, dont des passages en tapping.

Surprises pour le concert de ce soir, le retour d'Armel le violoncelliste et Carine au chant, notamment pour l'excellent titre "My Angel". En duo avec Seyma sur "Mirror", la voix de Carine est complètement différente de celle de Seyma, d'aucune façon lyrique, mais d'une puissance et d'une émotion extraordinaire (en particulier sur "My Angel").

Enfin, Omar prend le micro pour une annonce importante, indiquant la sortie prochaine du futur album tant attendu, intitulé "Dark Fallen Memories". On n'y croyait plus, LOL!

Puis Carine quitte la scène, et Seyma revient au chant pour "In My Dark Stream".

En fin de set, Omar invite Eurial de la Street Team d'Interria à monter sur scène et à faire de la promotion pour Interria.

Rosa Noctürna entame désormais leur dernier morceau, et le groupe demande toujours désespérément de faire bouger le public, qui remue un peu, mais très timidement.

En bref, leur prestation était très intéressante, cela nous a permis de passer un bon moment et de découvrir leur nouvelle chanteuse...

SETLIST
Intro
Hunger for pain
How low
Bring me back
My angel
Mirror
In my darkest dreams
Freezing

Les photos du concert