~ Mon compte ~

Ensiferum
Kreuth
le 22/07/2006
Publié le 15/12/2019, par Guardian
A la vue du nombre de t-shirt à l’effigie du groupe, dire qu’ENSIFERUM est attendu est un doux euphémisme.
C’est à grand coup de mélodies festives, sortants des claviers de la charmante Meiju, qu’ENSIFERUM compte pousser un public de 10000 têtes dans une grosse bringue générale. Chose qui finalement restera une utopie. Le soleil battant sont plein ayant eu raison de la motivation à se trémousser, l’ambiance en prend un coup, sans pour autant être inexistante. Car ça headbang et chantonne tout de même à tout va. Les Finlandais doivent faire face à l’ennemi de ce festival : le son. Ce son toujours mauvais commence à nous les courir sévère. Que cela ne tienne. A l’instar de Brainstorm, ENSIFERUM libre une bonne prestation (un cran en dessous de celle du Graspop tout de même).

Peinture de guerre à l’appuie, ils enchaînent les titres les plus représentatifs de leur style, avec habileté et talent, et s’impose de ce fait en référence lorsqu’on parle de viking metal. « Hero in a Dream », « Guardians of Fate » « Old Man », et surtout « Into Battle » le prouvent bien. C’est d’autant plus injuste pour eux, que le groupe se virer de la scène pour cause de dépassement d’horaires, alors que le public reste là à réclamer « Laï Laï Heï » un bon petit moment encore. Un bon set néanmoins.


Set-List Ensiferum :

- Hero in a Dream
- Guardians of Fate
- Tale of Revenge
- Dragonheads
- Windbrider
- Into Battle
- Old Man
- Token of Time