~ Mon compte ~

Arch Enemy
Kreuth
le 22/07/2006
Publié le 15/12/2019, par Guardian
Et ça commence fort avec ni plus, ni moins que les…Suèdois (-_-) d’ARCH ENEMY. Les soucis de son se poursuivent, même si moins critiques qu’avant, mais cela n’entrave en rien la patate de la bande à Angela.
La petite blonde est impressionnante dans son rôle de frontwoman. On se demande bien où elle peut cacher toute cette hargne, qu’elle nous recrache à même les titres de Doomsday Machine ou Anthems of Rebellion. Car si il y a bien quelque chose à reprocher au set, c’est sa set-list plutôt très male jugée pour un festival. A un tel point que « Ravenous » ou « Enemy Within » ont disparues (quelle honte!) ! 2 seuls extraits de la période pré-Anthems sont une bien maigre consolation, surtout vu les versions pas très convaincante de « We Will Rise » et « Dead Eyes See No Future ». Ca patauge nettement moins du côté des musiciens, même si le rescapé des frères Amott s’acharne sur sa lead qui lui fait faux bond lors de solos pointilleux sur « Burning Angel ».

ARCH ENEMY se fait bien plus technique et brutal en live que sur cd, mais moins impressionnant de jour que sous un jeu de lumières créants des ambiances glauques plus propres au style du combo. Même si l’ensemble est moins compacte qu’au Graspop, cela n’empêche qu’en live, ce groupe reste une valeur sûre, et carrée comme peu le sont. Gors concert.


Set-List Arch Enemy :

- Nemesis
- Burning Angel
- Dead Eyes See no Future
- I Am Legend / Out For Blood
- My Apocalypse
- Bury Me an Angel
- We Will Rise
- Fields of Desolation