~ Mon compte ~

Shape of Despair, Arkona
Clisson
le 19/06/2015

photos
Publié le 19/08/2015, par Stef
Après avoir manqué la version 2014, me voici de retour au HellFest pour une édition anniversaire marquant les 10 ans du festival. J'y ai donc découvert les nouveautés, pour la plupart présentes l'année dernière, avec un terrain réaménagé, des sanitaires en nombre, une grande zone repas relocalisée vers l'entré, un grand village situé entre le festival et le camping, les chapiteaux Altar/Temple et Valley remplacés par des structures plus adaptées ainsi que la grande roue faisant face aux scènes principales. Pour 2015, l'équipe a également revu la jauge d'entrée à la baisse et ce n'est effectivement pas un mal.

A noter également des bracelets électroniques permettant les contrôles à l'entrée grâce à des portiques. Au final ça fait rentré un par un avant de passer à la fouille. Sans doute plus sécur' pour l'orga mais pas un gain de temps à l'entrée. Autre nouveauté, la carte Cashless qui remplace les jetons, mais uniquement sur les stands estampillés Hellfest. La communication a certes était faite en amont mais une fois sur site je n'ai pas vu d'indication sur le sujet. J'en connais qui ont donc rechargé en pensant que c'était valable partout.

Au niveau du site, un point à revoir est l'accès à la Warzone compliqué, inchangé depuis 2013. Pour ma part, ce n'est pas la programmation qui m'intéresse le plus mais du coup je ne cherche même pas à aller y faire quelques découvertes. Dommage. Mais il y avait déjà de quoi faire avec les cinq autres scènes alors c'est parti pour un petit tour d'horizon des groupes vus cette année.


LENG TCH'E (Grindcore - Belgique) : rien de tel qu'une bonne rasade de grindcore pour commencer un festival dans la bonne humeur. Le groupe nous a offert une excellente prestation avec un frontman qui fait le show, venant passer la moitié du temps devant le public et n'hésitant pas à passer son micro dans la foule. Booké au dernier moment, le groupe est heureux d'être là et de faire son retour au Hellfest dix ans après sa première venue. Première fois que je les voyais mais sans doute pas la dernière.

Setlist
01. Wirehead Imbecile
02. Tainted Righteousness
03. A.men
04. Obsession Defined
05. The Fist of the Leng Tch'e
06. Don't Touch My Spandex
07. Glamourgirl Concubine
08. Totalitarian
09. Marasmus
10. Misleading Innuendos


ENTHRONED (Black Metal - Belgique) : on enchaîne avec une bonne rasade du black metal furieux délivré par la formation belge. J'ai trouvé le groupe plus communiquant que dans mon souvenir, n'hésitant pas à haranguer la foule qui a répondu présent. Comme à leur habitude, ça envoi du lourd et ne laisse que peu de répit. Un bon show.


SHAPE OF DESPAIR (Funeral Doom/Atmosphérique - Finlande) : voilà un groupe que j'attendais tout particulièrement tant les occasions de les voir se font rares. Content de les voir donc malgré le fait que la voix de la chanteuse n'était pas toujours très audible et qu'il n'y a eu aucun titre d'Illusion's Play. Très bonne prestation malgré tout même si le doom en festival, je trouve que c'est toujours un peu compliqué de rentrer dedans.

Setlist
01. Monotony Fields
02. Sleeping Murder
03. Withdrawn
04. Woundheir


GODSMACK (Heavy/Rock - Etats-Unis) : dans un autre genre, voici un autre groupe qui se fait rare dans nos contrées et qui me fait donc venir devant la Mainstage II. Le groupe est en forme et nous délivre une dose de heavy/rock des plus énergique. Grosse ambiance dans le public venu en nombre pour les voir. Pas spécialement mon genre à la base mais très sympa.

Setlist
01. 1000hp
02. Cryin' Like a Bitch
03. Awake
04. Something Different
05. Keep Away
06. Whatever
07. I Stand Alone


MELECHESH (Black Metal - Pays-Bas) : après des années d'absence, la formation originaire de Jérusalem a fait son retour cette année et vient nous asséner son black metal mésopotamien. Avec un nouvel album dans sa besace, le groupe nous a évidemment proposé de nouveaux morceaux mais à également parcouru sa discographie, remontant jusqu'à Djinn. Un bon point pour une excellente prestation.

Setlist
01. The Pendulum Speaks
02. Tempest Temper Enlil Enraged
03. Ladders to Sumeria
04. Grand Gathas of Baal Sin
05. Genies, Sorcerers and Mesopotamian Nights
06. Multiple Truths
07. Triangular Tattvic Fire
08. Rebirth of the Nemesis: Enuma Elish Rewritten


DYING FETUS (Death/Grind - Etats-Unis) : le trio est venu nous balancer son death/grind en pleine face avec la précision et l'énergie dont ils ont le secret. Malheureusement, le son ne leur a pas franchement été favorable et c'est bien dommage. Cela ne les a pas empêché de mettre une grosse ambiance avec un pit en forme.

Setlist
01. In the Trenches
02. One Shot, One Kill
03. Induce Terror
04. Justifiable Homicide
05. Your Treachery Will Die With You
06. Grotesque Impalement
07. From Womb to Waste
08. Pissing in the Mainstream / Kill Your Mother Rape Your Dog
09. Praise the Lord (Opium of the Masses)


ARKONA (Black/Folk - Russie) : c'est une Masha sans sa peau de bête qui a déboulé sur scène avec son énergie habituelle. Après une première moitié de concert plus posée, le groupe a ensuite sorti des titres plus festifs, faisant littéralement décoller l'ambiance de la Temple.

Setlist
01. Yav'
02. Goi, Rode, Goi
03. Serbia
04. Zakliatie
05. Na strazhe novyh let
06. Slavsya Rus!
07. Stenka na stenku
08.Yarilo


BLOODBATH (Death - Suède) : Nick Holmes au chant, ça a surpris tout le monde lors de l'annonce mais finalement en live, recouvert de sang, ça le fait bien aussi. Du très lourd avec pas mal de titre du dernier album mais une discographie bien parcourue pour le plus grand plaisir du public.

Setlist
01. Let the Stillborn
02. Come to Me
03. Mental Abortion
04. So You Die
05. Breeding Death
06. Anne
07. Cancer of the Soul
08. Weak Aside
09. Soul Evisceration
10. Unite in Pain
11. Like Fire
12. Mock the Cross
13. Eaten


ALICE COOPER (Hard Rock - Etats-Unis) : toujours en très grande forme, Alice Cooper est revenu pour nous offrir un show très carré mais qui m'a finalement semblé assez proche de son dernier passage. Sauf que là en journée, ça rend un peu moins bien. Toujours est-il que le spectacle est assuré avec décapitation du sieur Alice, retour au format géant et autre joyeuseté. La nouvelle guitariste s'est bien intégrée et assure comme il faut. Bref, un très bon moment.

Setlist
01. The Underture (Intro)
02. Department of Youth
03. No More Mr. Nice Guy
04. Under My Wheels
05. I'll Bite Your Face Off Billion Dollar Babies
06. Lost in America
07. Hey Stoopid
08. Dirty Diamonds (avec solo de basse, batterie et guitare)
09. Welcome to My Nightmare
10. Go to Hell
11. Wicked Young Man
12. Feed My Frankenstein
13. Ballad of Dwight Fry
14. Killer
15. I Love the Dead
16. I'm Eighteen
17. Poison
Rappel
18. School's Out


SATYRICON (Black Metal - Finlande) : une petite louche de black/black'n'roll pour finir la journée. Les finlandais sont en forme mais oublient toujours un peu trop leur début à mon goût avec seulement trois titres pré Now, Diabolical. M'enfin, ce n'est pas nouveau et à noter quand même un titre de Volcano rarement joué. Toujours est-il que le black "hymnique" fait mouche et termine parfaitement cette première journée de festival.

Setlist
01. The Rite of Our Cross
02. Our World, It Rumbles Tonight
03. Now, Diabolical
04. Black Crow on a Tombstone
05. Filthgrinder
06. With Ravenous Hunger
07. Nekrohaven
08. The Pentagram Burns
09. Mother North
10. K.I.N.G.


Samedi >>


Les photos du concert