~ Mon compte ~

Epica, Eluveitie
La Belle Electrique @ Grenoble
le 07/11/2015

photos
Publié le 11/11/2015, par Firiel
L'été indien pointe son nez à Grenoble. Le soleil est au rendez-vous en cette belle journée de samedi, les températures sont incroyablement douces, mais nous sommes pourtant en novembre ! Après avoir pris un verre en terrasse, la team des Autres Mondes part à la conquête de la salle "La Belle Electrique", notre point de chute de ce soir. Au menu, nous vous proposons Scar Symmetry, suivi d'Eluveitie en plat principal, et en dessert nous aurons les Néerlandais d'Epica

Arrivés devant la salle, les gens commencent petit à petit à affluer devant les portes. On reconnait bien là l'organisation à la française, le staff de la salle installant des barrières au dernier moment, entraînant des mouvements de foule dans les premiers rangs de ceux qui attendaient depuis tôt dans l'après-midi. 
18h50, nous voici entrés. Bien agencée, cette salle relativement récente est superbe, dispose d'une large scène, d'une grande fosse, des gradins et même de deux mezzanines. Tout est pensé pour que le public puisse bien voir la scène, même au fond de la salle. Mais pas le temps de se perdre en considération, le premier groupe monte déjà sur scène, alors que la majorité des gens ne sont pas encore entrés... C'est un peu limite je trouve. L'organisation aurait pu faire en sorte de faire entrer le public bien plus tôt, tout le monde aurait pu profiter de Scar Symmetry, surtout que leur set était très court !
Côté show, le groupe propose un Death Mélodique solide et bien rôdé ; le groupe a la particularité d'avoir deux chanteurs, qui d'ailleurs m'ont fait bonne impression, l'un en chant clair et l'autre en grunt. Mais cinq chansons c'est vraiment court pour les apprécier à leur juste valeur... 

Le changement de plateau est effectué avec rapidité. Pas le temps de boire un verre ou de discuter avec les voisins, c'est déjà au tour du groupe suisse Eluveitie de faire leur apparition sur scène. Le public grenoblois est en folie, cela fait plaisir à voir. Les pogos et circle pits vont bon train, la fosse est bien agitée ! Eluveitie interprète évidemment des titres de leur dernier album "Origins", mais également d'anciennes chansons comme "Luxtos" qui a le mérite d'animer les foules. Nous avons aussi eu droit à une prestation spectaculaire d'Anna sur "The Call of the Mountains", chantée en français pour l'occasion. J'étais heureuse d'entendre également "Brictom", "Kingdom come undone", ou encore "Omnos", des titres qui respirent bon le Folk ! Le groupe termine avec le traditionnel "Inis Mona", qui permet de clore leur set avec brio. Il n'y a pas à dire, Eluveitie sur scène était vraiment en forme, ils nous en ont mis plein les yeux et les oreilles.

Set-list
King
Nil
Luxtos
Omnos
The call of the mountains 
From darkness
Brictom
Scorched Earth
Kingdom come undone 
Neverland
Quoth the raven
Havoc
Alesia 
Inis Mona 


Le temps que les roadies fassent leur travail, changement de décor, et c'est maintenant au tour de Mme Simone et de ses comparses d'entrer en scène. 
Niveau lumières, ils n'y sont pas allés de main morte ! Epica a toujours su faire des shows impeccables et très bien orchestrés. Preuve en est ce soir encore. A une certaine époque, j'aurais même dit trop bien orchestré, trop répété et récité. Alors que ce soir, nous voyons (enfin) de la complicité sur scène, de l'amusement. Simone, Coen et les autres sont vraiment heureux de jouer ce soir, leur plaisir se voit et on le partage avec eux. Echanges de regards, sourires, clins d'oeil, les musiciens jouent en parfaite harmonie. Simone, chevelure flamboyante, arpente la scène, sa présence et sa voix font le bonheur des fans.
Pour débuter le set, Epica démarre avec les titres de leur dernier opus évidemment. Ils enchaînent ensuite avec des titres plus anciens, avec trois chansons tirées de leur album "Design Your Universe", mais également des chansons encore plus ancienne, comme "Sensorium" ou "Cry for the moon", pour laquelle Simone offre une belle prestation. Malgré un petit souci au niveau du son des guitares, qui passe quasiment inaperçu, nous avons eu un show de qualité ! J'ai trouvé que la voix de Simone a changé également.
Une heure et demie plus tard, Epica joue pour terminer le traditionnel "Consign to oblivion". On ne voit pas le temps passer, c'est dingue !
Et bonne nouvelle pour les fans, Epica a annoncé que leur nouvel album est sur le point d'être enregistré ! 

Au final, c'était une soirée fort sympathique, qui m'a permis de me réconcilier avec le public Rhône-alpin, très présent et très énergique ce soir (on ne comptait plus les pogos, circle pits et wall of death...!). Nous avons eu trois groupes qui ont donné leur maximum et nous en ont mis plein les oreilles. Que les gens soient venus pour Epica, Eluveitie ou même Scar Symmetry, chacun a eu sa dose d'adrénaline et de plaisir. 

Set-list
The second stone
The essence of silence
Sensorium
Chemical insomnia
Unleashed
Martyr
Cry for the moon
The obsessive devotion
Victims of contingency
Design your universe
-----
Sancta Terra
Storm the sorrow
Unchain utopia
Consign to Oblivion


Les photos du concert