~ Mon compte ~

Qntal
La Locomotive @ Paris
le 26/11/2008
Publié le 15/12/2019, par le_renard
ELANE

En ouverture de ce mini-festival médiéval, ce sont les Allemands d'Elane qui ouvrent la danse. Le groupe de Bayern propose une musique sombre, aérienne et planante. Les chansons, interprétées dans la langue de Goeth, sont accompagnées par une guitare électrique ou sèche, selon les morceaux. Le violon et la flûte procure des atmosphères réjouissantes, on se laisse transporter par cette musique aux sonorités éthérées. On s'imagine aux confins d'une forêt profonde et obscure, enveloppé par ces sons colorés et célestes. La voix de Joran Elane est très agréable, envoûtante, douce et mielleuse, elle coule toute seule, on l'absorbe à grande goulées. De plus, ses mouvements et ceux des musiciens sont gracieux, on retiendra tout particulièrement cette élégance dans les gestes pour accompagner la musique.
On note également la très intéressante reprise de Mike Oldfield, "Moonlight Shadow".



FAUN

Les très attendus musiciens de Faun entrent en scène, en costumes traditionnels moyen-âgeux. Dès que la musique commence, nous voilà plongés dans une atmosphère folk-médiévale, nous ramenant des siècles en arrière. On ressent l'ambiance lourde et pesante des danses traditionnelles du Moyen-Age, les vapeurs sylvestres des forêts, sombres et tristes. Cette musique elfique, digne d'une ténébreuse histoire de Tolkkien, sent bon la fraîcheur de la nature et la profondeur des bois. Outre les violons, flûte et cornemuse, les musiciens utilisent des instruments dont je ne connais même pas le nom. Très bonne ambiance communiquée au public, qui n'hésite pas à entamer des danses traditionnelles celtiques, dont un bel En Dro. Faun étant assez nombreux sur scène, certains musiciens se retrouvent un peu en retrait, comme le claviériste qui se fait plus ou moins oublier dans le fond de la scène derrière son synthé. En revanche, les percussionnistes et les guitaristes sont très présents, les chanteuses ont des voix à tomber par terre, la prestation du groupe est sans équivoque la meilleure de la soirée. Ils nous gratifieront même de quelques mots en Français, ainsi que d'une blague à propos du Beaujolais Nouveau; les Allemands aiment la France pour son vin rouge, c'est bien connu ^^
Le groupe connait un succès phénoménal, et reviendra jouer deux titres supplémentaires en rappel.



QNTAL

En tête d'affiche de cette soirée médiévale, il s'agit à nouveau d'un groupe Allemand qui vient sur la scène de la Locomotive, Qntal. Cette fois-ci, on sort du cadre du folklorique médiéval traditionnel, et on attaque un style beaucoup plus moderne. L'ambiance change radicalement, le groupe nous plonge dans des tourbillons tourmentés de romantisme noir, sombre et empli de désespoir. Ces ambiances éthérées et mystiques sont avant tout mises en avant par Sigrid, dont la qualité de la voix n'est plus à prouver. En effet, la chanteuse hypnotise le public par sa maitrise vocale, ses enchainements lyrico-dramatiques sont absolument touchants. La musique électro combinée aux influences médiévales de Qntal est à découvrir absolument, notamment en live, il y a tant d'émotions dégagées... Jamais le médiéval aura atteint de tels sommets. Absolument incroyable. J'ai à chaque fois plus de plaisir à écouter Qntal, j'en redemande très volontiers !