~ Mon compte ~

Beyon-D-Lusion
Salle J. Brel @ Talange
le 01/07/2006
Publié le 15/12/2019, par Guardian
Ceux qui suivent l'actualité métal français savent bien que Beyon-D-Lusion représente un sérieux prétendant en matière de metal à chanteuse. D'autant plus que les connaisseurs savent également qu'il est assez rare de voir ce groupe. Alors forcément, quand ça passe en première partie de Furia, et à 5 minutes de chez soi et pour la modique somme de trois euros, impossible de résister.

Et le contraire nous aurait fait bien mal. A vrai dire, on a quand même un peu bobo pour le groupe lorsqu'il monte sur les planches. En effet, alors que l'intro "Lumina" commence, nous ne sommes qu'une vingtaine de personne dans la salle. Et c'est un maximum!!! Alors, tout ce qu'on peut ajouter à ce constat amer, c'est que les absents ont eu tort. Parce que le set de 45 minutes que nous propose Beyon-D-Lusion ce soir est tout simplement surprenant et excellent.
Surprenant car il n'est pas courant de voir un groupe de ce genre se livrer avec un tel peps. Pour tout vous dire, ce concert me rappelle ceux du groupe Autumn. Pas que Alexandra soit aussi mobile que Nienke, mais sa simplicité et son efficacité ne peuvent que rappeler les prestations énormes de sa collègue. A aucun moment la belle ne force sa voix, et balance les moindres notes de son timbre groovy avec une aisance et une décontraction bluffante. Que ce soit sur l'opener "Sweet Surrender", le très bon " A Dose of Life", ou le single "Binary Me". Autour de la demoiselle, ça dépote sévère. Mehdi nous prouve bien que le devant de la scène lui convient le mieux (cf interview Beyon-D-Lusion), et Sammy s'éclate sur ses lignes de basse, alors que la frappe de Julien se fait juste et rythmée.
Forcément qu'on ne peut qu'adhérer à la démarche du groupe, qui n'a que peu d'expérience scénique commune, pour nous en mettre plein la vue. Surprise que cette reprise plutôt réussie de "La Isla Bonita" de Madonna, qui est probablement le moment le plus calme du set. Parce qu'à côté, comme pendant toute la durée du show, ça repart de belle. Il faut dire qu'avec aucune ballade, le groupe à mieux à faire que de nous endormir. C'est donc fort énergiquement que la vocaliste, lorsqu'elle ne nous envoûte pas par sa douceur mélodique, headbang la crinière à même le sol en compagnie de ses mâles qui ne l'ont pas attendus pour se fracasser la nuque.
Le temps impartit arrive à sa fin alors que Mehdi remercie chacun des 13 pèlerins présents dans la salle. Et c'est sur un "Them Changes" bien lourd et gras, pourtant amputé de Ben, mais qui n'en perd rien en qualité, que s'achève ce grand moment de solitude (si on peut dire). Mais quel grand moment quand même!


Set-List Beyon-D-Lusion :

- Lumina
- Chrysallis
- Sweet Surrender
- Binary Me
- A-mazing Grace Part 2
- A Dose of Life
- Ethereal Drift
- La Isla Bonita (Madonna cover)
- Tribute to Mrs Keystone
- Patterns
- Them Changes