~ Mon compte ~

Kells
La Scène Bastille @ Paris
le 04/04/2009

photos
Publié le 14/12/2019, par le_renard
La date du 4 avril est une date très importante, très attendue, autant par les fans que par le groupe lui-même. Le passage dans la capitale représente un événement-clé dans la tournée de Kells. La soirée a lieu à la Scène Bastille, une petite salle proche de l'Opéra Bastille, au plein coeur de Paris.

Invitée par Kells, ce sera La Fille d'Octobre qui ouvrira ce soir. Accompagnée par ses deux fidèles musiciens au piano et au violoncelle, elle nous gratifiera d'un set malheureusment court, mais intense en émotions. Avec ses textes romantiques et poétiques, et ses musiques mélancoliques, La Fille d'Octobre démontre tous ses talents vocaux, devant un public mitigé. Beaucoup écoutent avec attention, mais certains manquent malheureusement de respect et parlent, rient pendant le spectacle. Le son n'étant pas forcément très fort, ça devient vite gênant. On peut parfaitement comprendre que le style ne plaise pas à tout le monde (on est loin du métal bourrin de Kells), mais un peu de respect envers les artistes n'aurait pas été de trop... Néanmoins, La Fille d'Octobre a assuré son show avec brio, et c'est avec grand plaisir que je vois moult personnes aller la rencontrer à la fin du set, et aller acheter son CD...

La soirée se poursuit rapidement avec nos amis Lyonnais de Kells. Dès l'intro, on sent nettement que ce soir on aura à faire à du lourd, du très lourd. L'intro "Réminiscences" permet aux musiciens de prendre place, dans le noir. L'intro s'achève sur un violent effet pyro qui surprend tout le monde, et c'est parti pour une grosse heure de bourrinage, avec le titre "Avant que tu".
Toute en beauté avec corset et paillettes, Virginie remue dans tous les sens, headbangue, vire à droite, puis à gauche, sautille, se penche, se redresse, et repart de plus belle (une horreur pour les photographes ^^).
Le show sera essentiellement composé de titres du nouvel album "Lueurs", qui ravira les "Crusaders" dans la fosse, une poignée de fous furieux qui jumpent sans cesse et reprennent en choeur les refrains. Caroline la violoniste viendra accompagner le groupe notamment sur la version acoustique et inédite de "Halluciné", de toute beauté. Kells reprendra également le tube "eighties" de Kim Wilde, "Cambodia".

Le concert fut malheureusement souillé par des quelques pannes "matérielles", un micro défectueux, un violon mal branché... Toutefois, ces légers problèmes ne semblaient pas entamer le moral du groupe et des fans, le concert reprenait de plus belle, avec des titres pêchus tels que "Délivre-moi", "Mes Rêves" ou "A l'aube". Le premier album fut lui aussi largement visité, avec "Gaïa", "Etat d'armes" ou "L'ombre". Le titre traitant du sujet de la prostitution et qui a donné naissance à un fameux clip a également été joué (je parle bien entendu de "La Sphère"), mais sans Candice (ETHS), au grand dam de certains. Mais, grâce à la motivation de Virginie, les parties vocales de Candice ont été chantées par le public, qui ne pouvait s'arrêter de jumper, crier et "brouger" (néologisme propre aux fans de Kells...) dans tous les sens.
Virginie est au centre de tous les regards, on déplore un peu le fait que les musiciens l'accompagnant se retrouvent trop souvent dans l'obscurité... Les lumières sont plus focalisées sur la chanteuse que sur le guitariste, le bassiste ou encore le batteur, malgré leurs efforts pour faire crier le public.
Au niveau de l'ambiance, on peut dire que même si la salle était loin d'être pleine, les quelques 215 personnes qui étaient présentes ont réellement assuré, jumpaient et tapaient dans les mains au rythme de la musique. Lors d'un break, Virginie en profite pour faire crier les gens à base de "Hey! Hey!", et elle n'aura aucun mal à obtenir du bruit de la part d'un public conquis d'avance.
Pour conclure, le groupe terminera avec le titre devenu culte "Etat d'armes", et Virginie invitera tout le monde à monter sur scène, sous les yeux effarés des agents de sécurité...
Bref, un show de toute beauté, plein d'énergie et de puissance, qui a satisfait tout le public présent ce soir-là.
Le groupe ayant promis de revenir jouer sur Paris en fin de tournée, c'est avec impatience que nous les attendons...


SETLIST
Réminiscences
Avant que tu...
Délivre-moi
Le dictat du silence
In utero
Gaia
A l'aube
Merveilles
Mes rêves
Ailleurs
Cambodia
Sur le fil
Halluciné
Le ciel
Sans teint
La Sphère
Lueur
-----------
Epitaphe
L'ombre
Etat D'arme

Les photos du concert