~ Mon compte ~

Kells
MJC @ Saint André Lez Lille
le 07/05/2009

photos
Publié le 14/12/2019, par le_renard
La MJC de Saint André Lez Lille dispose d'une très belle salle de concert, d'une capacité de 300 personnes environ.

Même en étant loin d'être pleine, la salle a accueilli un public motivé, prêt à bouger et à donner de la voix pour les Lyonnais de Kells. A peine entrés sur scène, le groupe se fait réclamer, on entend même fuser des "Jano, à poil !". L'intro "Réminiscences" se conclueavec un "petit" effet pyro, petit dans le sens où une seule explosion n'a lieu, au lieu des deux prévues initialement. Mais peu importe, c'est dans ce flash aveuglant que débute une bonne heure de bourrinage. Le son gras et rêche des guitares, la basse enivrante, les percus diaboliques nous font vibrer les tympans, tandis que Virginie nous sublime avec sa voix extraordinaire. La scène est grande, ce qui permet aux musiciens de remuer énormément. Le public suit, tout le monde jumpe en rythme et chante à tue-tête. Comme dirait Virginie, c'est "la fête du slip", bien illustré par un jeté de culottes sur scène! Laurent (basse) en prendra même une pour s'en coiffer comme un bonnet.

Ca bouge beaucoup, l'ambiance ne retombe jamais. Il fait une chaleur à crever dans la salle... Jano rencontre quelques petites difficultés avec sa batterie, si bien qu'à un moment donné, il rate le début de "Gaïa", sous le regard meurtrier de Virginie. Le show reprend rapidement, avec des titres incitant à se bouger, tels que "Mes Rêves", "Cambodia" ou "Sans teint". Jano ratera également le début de "Sans Teint", décidément...

Mais l'énergie est belle et bien là, Virginie headbangue, remue dans tous les sens, se laisse tomber au sol pour chanter, à s'en faire saigner les genoux.

La chaleur est telle que, d'un geste loin d'être sexy, Virginie se vide la moitié d'une bouteille d'eau sur la tête et balance le reste dans le public.

Les incidents techniques n'arrivant jamais de manière isolée, plus tard c'est au niveau de son corset qu'il y a un problème. Celui-ci perd une baleine et commence à se défaire... Virginie est obligée de quitter la scène quelques instants, court intermède pendant lequel Jano en profite pour improviser un solo de batterie. Virg revient avec une veste fermée jusqu'au col, mais comment fait-elle par cette chaleur??? Elle m'avouera par la suite qu'il était moins une, son corset ayant complètement craqué peu de temps après... C'est le prix à payer de bouger autant ^^
Sur le titre "Lueur", Virginie invitera Déhà (participant à plusieurs projets de la scène Black, Death...) à venir chanter sur les parties grunt. Ce dernier s'exécute avec plaisir, c'est vrai que sa voix puissante porte bien et colle parfaitement au titre. Si j'ai bien compris, on aura l'occasion de le revoir sous peu sur scène avec Kells... ;-)

Finalement, malgré les nombreux problèmes techniques qui finalement font le charme d'un concert de Kells, c'était un très bon set ce soir-là, on en redemande...


SETLIST
Réminiscences
Avant que tu
Délivre moi
Le dictat du silence
In utero
Gaïa
A l'aube
Merveilles
Mes rêves
Ailleurs
Cambodia
Le ciel
Sans teint
La sphère
Lueur

Les photos du concert